• Ferdinand Terlinden

Piquets traités vs Piquets en acacia

Mis à jour : 27 août 2019


Même traités, les piquets en bois d'essences résineuses pourrissent avec le temps au contact sol/air (photo ci-contre). Cette zone où les variations hydriques sont plus importantes favorise le développement de bactéries xylophages qui dégradent le bois. Choisissez des piquets en acacia pour éviter ce genre de surprise !

Selon la norme européenne EN 335-2013, le robinier faux-acacia est la seule essence européenne apte sans traitement à des utilisations en classe de risque 4 "Utilisation à l'extérieur au contact du sol et de l'eau douce exposé en permanence à l'humidité" tout comme des essences tropicales telles que l'iroko, Ipé. Néanmoins ces bois tropicaux arrivent en Europe après de milliers de kilomètres parcourus ce qui impacte leur bilan carbone. De plus, la gestion durable de certaines de ces forêts n'est pas toujours respectée. Au niveau européen deux essences tentent à rivaliser avec le robinier faux-Acacia, le Chêne et le Châtaignier. Cependant ces deux essences sont classées en classe de risque 3, c'est-à-dire qu'ils pourront être utilisés à l'extérieur mais sans contact avec le sol et l'humidité permanente.

De plus, au niveau de la durabilité naturelle du bois, le robinier est classé selon la norme européenne EN 350-2 très durable dans la classe 1 avec une durabilité largement supérieure à 40 ans tout comme des essences telles que le Moabi, le Teck ou l'Ipé (voir tableau ici).